Unir les Associations pour développer les solidarités en Centre
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Face aux dangers pour la démocratie, l’Uniopss appelle à voter pour Emmanuel Macron
Communiqué de presse du 14/04/2022

L’Uniopss a pris acte avec une grande inquiétude des résultats du premier tour de l’élection présidentielle et de la qualification pour le second tour de la candidate du Rassemblement national. Bien qu’elle soit une organisation non partisane, l’Uniopss n’en porte pas moins des valeurs politiques d’une société solidaire, respectueuse de chacun et chacune, ayant pour principe l’égalité de tous.

Ces valeurs sont mises en danger par le programme de la candidate d’extrême droite.
La préférence nationale, l’accès à certains services publics ou au logement social apparaissent pour nous contraires à nos valeurs ou à certains principes comme l’inconditionnalité de l’accueil des plus démunis sur notre territoire.

Au cours du quinquennat précédent, nous avons pu avoir des perceptions différentes voire des désaccords avec la politique menée en matière sociale et face à l’absence d’écoute et de concertation ou de co-construction avec les associations. Ainsi de l’absence d’une loi autonomie dont la France a tant besoin, ainsi de l’obstination à ne pas revaloriser les minimas sociaux alors que les plus précaires voyaient leur situation se dégrader, ainsi de la création d’un contrat d’engagement républicain mettant la suspicion sur l’ensemble des acteurs associatifs, ainsi d’une politique du logement qui non seulement a été en deçà des besoins de construction mais a été marquée par la baisse des APL.

Néanmoins, si nous sommes critiques vis-à-vis du bilan social d’un président de la République, nous sommes conscients du danger pour la démocratie et des conséquences irréversibles que représenterait l’accession de l’extrême-droite au pouvoir. En conséquence, nous appelons à voter Emmanuel Macron le 24 avril prochain.

Dès le 25 avril, nous appelons le Président nouvellement élu à faire en sorte que son mandat soit un quinquennat social et abandonne certaines propositions, en particulier l’obligation d’activité pour toucher le RSA ou l’absence de revalorisation des minimas sociaux.
Cet appel ne correspond ni à une adhésion forte au programme du candidat ni un blanc-seing sur les politiques sociales à mener mais les circonstances et les enjeux démocratiques nous obligent à souhaiter son élection ; mais nous resterons des acteurs exigeants d’une inflexion politique pour plus de justice sociale et de réduction des inégalités.


Contact presse : Valérie Mercadal - Tél. 01 53 36 35 06 – vmercadal@uniopss.asso.fr


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 14/04/2022
FICHE N°110631
Mis à jour le : 14/04/2022
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
vie associative
imprimer